Sarthe. Guillaume Mignot, chef d’entreprise à 23 ans

Accueil Forums A propos d’acoustique… Sarthe. Guillaume Mignot, chef d’entreprise à 23 ans

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Irène, il y a 6 ans et 2 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • #512

    Irène
    Membre

    En avril, le jeune patron a créé son bureau d’études en acoustique. Le seul en Sarthe. Il l’avait expérimenté durant un an avec les « Entrepreneuriales ».

    Guillaume Mignot, créateur d’Ouest-acoustique.

    Vous avez créé en avril le premier bureau d’études en acoustique de la Sarthe. En quoi consistent vos activités ?

    Je propose des missions d’ingénierie et de conseil partout où le bruit et les sons doivent être maîtrisés. Cela peut s’agir de contrôle et de diagnostic quand il y a problème. Mais aussi d’étude prévisionnelle pour une construction ou un suivi de chantier.

    Dans quels domaines ?

    Le bâtiment, mais aussi le voisinage, les bruits routiers, les nuisances de discothèque, au travail…

    Des exemples ?

    Trouver la solution pour isoler un bureau de ses voisins, afin de garantir la confidentialité de ce qui s’y passe. Vérifier que le bruit de la chasse d’eau ou de la VMC est conforme aux normes en vigueur. Mais aussi, mesurer l’impact de bruit d’une discothèque ou d’une rocade sur les riverains, ou celui de la pompe à chaleur du voisin.

    Vous intervenez surtout en cas de problème, non ?

    Effectivement, les gens ont tendance à faire appel à nous quand ils n’ont pas vraiment le choix…

    Y a-t-il des situations particulièrement… criantes ?

    En ce moment, il y a une forte demande dans les cantines scolaires. Où le bruit s’élève jusqu’à 85 décibels (dBa), qui est le « seuil de risque ». Cela génère de la fatigue, de la nervosité, mais aussi des troubles du sommeil et de la concentration chez les enfants. C’est aussi vrai dans certains restaurants… Mais là, on peut choisir de ne plus y aller !

    Y a-t-il toujours des solutions ?

    Parfois on doit aller jusqu’à casser le sol en béton, ou le carrelage. Mais la plupart du temps, on peut améliorer par des faux plafonds, un sol absorbant, du mobilier… Et puis la solution n’est pas forcément technique. Par exemple, pour une cantine, ça peut passer par un second service ou davantage de surveillants !

    Et les nouveaux bâtiments ?

    Pour bénéficier de la haute qualité environnementale (HQE), un bâtiment doit remplir des conditions acoustiques. Dans ce cas, l’architecte fait appel à un acousticien. C’est vrai aussi dans le cas d’une installation classée pour la protection de l’environnement. Comme par exemple le nouveau centre d’essai Claas tractor à Trangé qui a fait appel à moi.

    Devenir chef d’entreprise à 23 ans, c’est un beau défi, non ?

    Qui a pu se réaliser grâce aux . Ça démystifie la création d’entreprise en en faisant découvrir toutes les phases. Et puis, cela permet de rencontrer les bonnes personnes et d’être accompagné. En septembre 2010, avec un étudiant en acoustique, et un de l’EGC (École de gestion et de commerce), on a monté ce projet que j’ai finalisé tout seul.

    Des difficultés particulières ?

    Et bien non ! En tout cas pour démarrer. J’ai dû être particulièrement convaincant sur mon projet car les quatre banquiers rencontrés étaient tous prêts à m’aider. Il me fallait 45 000 € pour démarrer. J’avais 5 000 € d’économies. Je bénéficie aussi de l’hébergement de l’incubateur d’entreprise Émergence. Je n’ai eu qu’à apporter ma machine à café et une plante verte ! En revanche, en plus d’être acousticien, comme je suis seul pour l’instant, je suis aussi commercial, gestionnaire, j’assure les devis, les factures…

     

    Recueilli par Laurence PICOLO.

     

    http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/sarthe-guillaume-mignot-chef-entreprise-23-ans-15-10-2012-70954

    #546

    Eric GAUDARD
    Membre

    Il manque un bouton ‘like’ dans ce forum ! Article très interessant, merci !

    #549

    Irène
    Membre

    On pourrait en mettre un vers la page facebook et les pages LinkedIn, etc. Enfin… quand je dis « on »…

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.