Les scientifiques à l'écoute du système auditif d'un criquet

Accueil Forums A propos d’acoustique… Les scientifiques à l'écoute du système auditif d'un criquet

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Irène, il y a 6 ans et 1 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Articles
  • #555

    Irène
    Membre

    Les scientifiques à l’écoute du système auditif d’un criquet pour faire avancer l’acoustique

    http://www.arcinfo.ch/fr/societe/societe-sante/les-scientifiques-a-l-ecoute-du-systeme-auditif-d-un-criquet-pour-faire-avancer-l-acoustique-579-1069533

    Les criquets des forêts tropicales d’Amérique du Sud disposent d’un système auditif sophistiqué. Les scientifiques s’y intéressent pour faire avancer l’imagerie médicale et les prothèses auditives.

    La découverte d’un organe auditif sophistiqué chez des criquets des forêts tropicales d’Amérique du Sud pourrait ouvrir la voie à des avancées en acoustique, comme l’imagerie médicale et les prothèses auditives, selon une recherche parue jeudi aux Etats-Unis.

    Les chercheurs de l’Université de Bristol, en Grande Bretagne, ont décortiqué le système auditif microscopique du criquet Copiphora gorgonensis, qui au cours de millions d’années a évolué pour devenir similaire à celui des humains, mais en utilisant un mécanisme différent.

    Les auteurs de l’étude publiée dans la revue américaine « Science » datée du 16 novembre, ont mis au jour la complexité de l’anatomie interne des oreilles qui chez ces criquets se trouvent sur leurs pattes avant et sont dotées de deux tympans chacune. Ils ont pu ainsi découvrir un nouvel organe auditif qui permet à ces insectes de détecter une gamme étendue de fréquences.

    Ces chercheurs ont pu déterminer que ce système fonctionne exactement comme la cochlée chez l’homme et les autres mammifères. Mais sa taille est environ 60 fois plus petite. La cochlée est un organe creux en forme d’escargot rempli d’un liquide appelé endolymphe, qui est la dernière étape de traitement des sons avant le nerf auditif.

    « Sens les plus importants »

    « L’audition est l’un des sens les plus importants en nous permettant de percevoir des sons aux structures tonales complexes », souligne le professeur Daniel Robert, de l’Université de Bristol, un des co-auteurs de ces travaux. « Chez les animaux bien entendre est souvent une question de vie ou de mort, ce qui explique pourquoi ces insectes ont un système auditif aussi sophistiqué », poursuit-il.

    « Dans la cacophonie de la forêt vierge c’est vital pour ces criquets de faire la distinction dans le choeur des sons provenant d’innombrables insectes et les ultrasons émis par les chauves souris, leur prédateur », relève le chercheur.

    Pour cet expert de bio-nanoscience, « la découverte que des insectes puissent être dotés de mécanismes biophysiques aussi complexes pour leur audition représente une percée ». « Cela va nous aider à développer des prothèses auditives nettement plus petites et plus efficaces que jamais et aussi beaucoup plus pratiques », prévoit-il.

    Source: ATS

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.